Astuces, Maquillage

Contouring réussi : mode d’emploi + avant/après

28 janvier 2016

On connait toutes ce fameux contouring qui consiste en un jeu d’ombres et lumières pour affiner le visage et éclairer certaines zones. Même si la technique a mis du temps à s’imposer en France, c’est désormais chose faite. On trouve enfin des produits pour le contouring dans nos magasins. Pour la petite anecdote, quand la tendance a émergée, aux Etats-Unis notamment, ça m’a de suite intrigué et j’ai voulu me procurer les produits adéquats pour faire un joli contouring. Quand je suis allée dans une enseigne super connue (que je ne citerai pas) pour demander quels produits utiliser pour le contouring, on m’a proposé des crayons noirs et du mascara… Eh oui…

J’ai donc dû chercher des produits adaptés toute seule et je vous avoue qu’au début je n’étais pas vraiment convaincue. Ca ne faisait pas naturel du tout, j’avais l’impression que ça faisait orange ou alors marron. Bonjour l’effet « muddy » ! Du coup, c’était pas top et j’ai un peu laissé tomber. Mais quand même, ça m’énervait de voir qu’à la télé, sur les célébrités ou sur les starlettes des réseaux sociaux c’était toujours très joli (même si un peu trop accentué pour les traditions maquillages plus « light » des français). Du coup, il y a quelques mois, j’ai décidé de retenter l’expérience. J’ai cherché de nouveaux produits, amélioré ma technique et surtout pratiqué…

En effet, il y a 3 points clés pour un contouring réussi :

  • Des produits adaptés

Je pense que c’est le point le plus « compliqué ». En effet, pour qu’un contouring soit réussi, selon moi, il faut qu’il soit assez discret. Même si j’adore les drag queens et trouve qu’ils ont une technique incroyable en termes de maquillage, dans la vie de tous les jours (ou presque), ce n’est pas l’effet drag queen que l’on recherche. Il faut donc que ce soit assez subtile mais quand même suffisamment prononcé pour être visible. Et pour cela, il faut avoir des produits adaptés à sa couleur de peau. Il ne faut pas que les produits soient trop foncés ou trop clairs. Il faut également faire attention aux sous-tons. Ayant la peau très claire, on pourrait croire que les sous-tons rosés m’iraient mieux et pourtant ce n’est pas le cas. J’opte quasiment tout le temps pour les teintes un peu plus jaunes. Et pourtant, le produit phare de mon contouring est un taupe qui tire vraiment plus sur le gris que sur le marron !

  • Des pinceaux adaptés

Ici, c’est surtout une histoire de préférence individuelle. Si vous voulez un contouring très prononcé, il sera préférable d’utiliser un pinceau comme le fameux Kabuki Ita Brush de Nars alors qu’un pinceau plus arrondi aura tendance à donner un effet plus naturel.

  • De la pratique !

Tout d’abord, il faut connaître votre visage, savoir quelles zones vous voulez mettre en valeur. Et ensuite, il faut pratiquer encore et encore. Donc si jamais vous avez essayé et avez laissé tomber (comme moi au début) sachez qu’on s’améliore beaucoup au fur et à mesure !

On peut maintenant passer aux 3 étapes essentielles pour un joli contouring. Inutile de préciser que ça sera d’autant plus réussi si vous avez uniformisé votre teint avant avec un fond de teint et un correcteur si besoin.

1. Illuminer

contouring naked skin

Personnellement, j’utilise mon anticernes. Il s’agit du Naked Skin d’Urban Decay en teinte Fair Neutral (sur les photos, pour ma soeur, j’ai utilisé le Light Warm). J’applique mon anti-cernes correcteur avec un Beauty Blender. Etant utilisé humide, il permet d’apporter une dose d’hydratation supplémentaire et c’est beaucoup plus doux qu’un pinceau, surtout pour le contour de l’oeil.

On va venir déposer le produit sous les yeux, en forme de triangle inversé pour illuminer le regard. On va également en appliquer entre les sourcils, sur l’arête du nez, entre le creux des joues et la machoire et sur le menton. Le but étant de faire des points lumineux sur le visage. Si ça vous paraît compliqué, pas de panique, il suffira de regarder les photos plus loin dans l’article pour comprendre ! 😉

2. Définir

produit contouring

Il va ensuite falloir définir le visage. En effet, lorsque l’on applique uniquement du fond de teint et de l’anticernes, le teint est « plat », il n’y a pas de reliefs dans le visage. Pour recréer du relief on va procéder en 2 étapes :

  • le bronzer : il y a deux produits que j’adore tout autant. Quand j’ai envie d’utiliser de la poudre, j’utilise la Hoola de Benefit qui convient à énormément de carnations différentes ! Et puis, les jours où je n’ai pas envie d’utiliser de poudre, j’utilise le Correcteur Pro Conceal HD de L.A Girls en teinte Medium Beige que l’on voit partout aux USA (pour les intéressés, j’ai acheté le mien sur coinmakeup).

On va appliquer le bronzer en forme de 3 sur les contours du visage, c’est-à-dire au niveau des tempes, à peu près au milieu des joues et sous la mâchoire. On peut également en appliquer dans le cou pour éviter les démarcations et affiner et définir encore plus le visage. Attention, mieux vaut avoir la main légère tout de même… Pour cette étape, j’utilise un pinceau assez fluffy arrondi de chez Guerlain avec la poudre Hoola ou alors le Beauty Blender avec le correcteur de L.A Girls.

  • le produit contouring : là était mon erreur ! J’utilisais la poudre Hoola pour le contouring or si elle est parfaite comme bronzer, ce n’était pas du tout adapté à ma carnation pour faire du contouring. J’avais beaucoup entendu parler d’un fard à paupières Bobbi Brown taupe parfait pour le contouring. Mais, malheureusement, il n’est pas disponible en France. J’ai donc essayé de trouver un équivalent. J’ai trouvé le fard parfait pour moi chez Kiko, dans les fards à paupières également. Il s’agit du fard Infinity n°238 qui n’est pas orangé mais qui a des sous-tons gris. Attention, si vous pouvez choisir un bronzer mat ou irisé, il est très important que le produit contouring soit complètement mat.

Je commence par appliquer ce produit dans le creux des joues avec le pinceau contours de chez Yves Rocher (au passage, il est génial !). Si vous ne trouvez pas votre creux de joues, c’est facile, faites le poisson et vous allez tout de suite sentir où se trouve votre os ! Il faut donc placer le produit sous l’os et on le descend à peu près jusqu’à la moitié de l’oeil. Le but va être d’affiner les joues et de recréer des pommettes.

Vous pouvez également rajouter un peu de produit sur les tempes et sur le front, en plus du bronzer. En en mettant à la base des cheveux vous allez créer un effet de front plus petit.

Enfin, l’étape la plus délicate, le contouring du nez ! Là, j’ai envie de dire que c’est vraiment la pratique qui fait que l’on réussit. Au début, je faisais des « petites » catastrophes hahaha. Mais il y a quand même des astuces. Il faut que le pinceau soit assez petit mais pas trop. Un pinceau crayon (comme celui de l’étape 3 fera l’affaire !). Si la ligne que vous tracez est trop fine, elle sera trop difficile à estomper car elle sera plus marquée. Ma méthode préférée est de partir de la tête des sourcils et d’aller jusqu’au bout du nez, en faisant 2 lignes plus ou moins droites et parallèles. Votre nez paraîtra alors plus fin. Pour donner une impression de nez plus court, vous pouvez également en mettre un petit peu au bout du nez. Ensuite, il faut estomper. Il y a des fois (comme sur la photo) où j’utilise le correcteur L.A Girls pour faire ça et dans ce cas, j’estompe au beauty blender. Quand j’utilise la poudre Kiko, j’estompe avec un pinceau estompeur pour les yeux et avec mes doigts.

On pourrait croire que plus on va mettre de produits (et donc faire 2 étapes au lieu d’une) et moins le résultat sera naturel. En fait, c’est le contraire. Ces deux étapes vont créer un fini plus harmonieux, un peu comme un dégradé !

PS : toujours dans cette idée d’affiner le nez, il ne faut pas oublier que les sourcils sont très importants. Même si on ne veut pas d’un monosourcil, il est nécessaire que ceux-ci ne soient pas trop éloignés. En effet, des sourcils éloignés donnent l’impression d’une base de nez plus large et donc d’un nez plus imposant. Si vous voulez affiner votre nez, pensez donc à tricher un peu en dessinant vos sourcils en faisant en sorte qu’ils paraissent un peu plus proches ! 😉

Ensuite, on applique son blush, comme on le ferait habituellement.

3. Créer ce petit glow qui change tout !

highlighter contouring

Avant, je ne voyais pas trop ce que ça changeait d’utiliser un highlighter mais maintenant je ne sors plus sans ! Mon préféré reste sans aucun doute celui présent dans la palette One Night Stand de Nars. Mais vous pouvez utiliser à peu près n’importe quel highlighter, il y a peu de chance de se rater à cette étape là.

Personnellement, comme ma peau a une tendance mixte à grasse, je ne m’amuse pas à appliquer de l’highligter sur toutes les zones de mon visage. Surtout qu’il y a déjà de l’anticernes (cf étape 1) sur toutes les zones à illuminer… Je me contente alors de mettre de l’highlighter au niveau des pommettes avec le pinceau F35 de Sigma et sur le bout du nez avec un pinceau crayon.

Pour celles qui veulent beaucoup de glow, vous pouvez également en appliquer entre les sourcils, sur le menton et sur l’arc de Cupidon, au centre des lèvres.

Et voilà le résultat !

Avant

avant contouring cam

Pendant

étape contouring cam 2

profil contouring

Après

contouring camille 3

Bon, je vous l’accorde, la photo du avant n’est pas terrible de base… Mais on n’a pas réussi à faire mieux !

Alors ça vous tente le contouring ? 😉

Encore une fois, je remercie ma soeur qui accepte d’afficher sa tête sur le blog même quand elle n’est pas forcément à son avantage ! Haha

A bientôt ! <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

10 Commentaires

  • Reply Ségolène 29 janvier 2016 at 22:19

    J’avoue que plus ça va plus j’ai envie de tester le Hoola comme bronzer ! À chaque fois que je vais a Sepho je louche dessus sans jamais craquer au final ! C’est con parce que je me frustre moi même quand j’y pense en fait xD
    Et pour le contouring je suis plutôt adepte des produits poudre perso, sur ma peau hyper blanche c’est encore ce qui passe le mieux, cela dit je n’ai pas l’impression d’avoir encore trouvé le saint Graal en la matière, je me contente d’utiliser ma Cocoa Palette de chez Too Faced, mais ton article me donne clairement envie de creuser un peu plus cette question et de me remettre à la recherche de la perle rare (ça sent le passage chez Kiko dans pas longtemps ça !) 😉

    Bref ! Merci pour pour cet article hyper complet et super bien expliqué ma belle 😀

    Des bisous !

    • Reply Pauline 30 janvier 2016 at 02:16

      Fais toi plaisiiiir ! J’ai jamais tenté les Too Faced même si je louche dessus mais la Hoola est super ! Pourtant j’aime pas le bronzer Laguna de Nars que tout le monde adore. Mais la poudre Hoola, c’est difficile d’être déçue !
      Franchement vu le prix, tu peux tenter le fard Kiko (non je te pousse pas à la consommation lol). En fait, j’en avais marre de voir Nikkie (Nikkietutorials) vanter les mérites de son fard Bobbi Brown et de ne pas le trouver donc j’ai essayé de chercher quelque chose qui pourrait ressembler. Et celui là fait bien l’affaire ! Evidemment, il ne faut pas s’en tartiner le visage mais quand on le dose bien ça fait vraiment une ombre sans faire dégueux !
      Merci pour ton message, ça me fait toujours plaisir ! <3
      Plein de bisous !

  • Reply Cindy 29 janvier 2016 at 14:48

    Pour être tout à fait honnête, je ne vois pas l’intérêt du contouring, je comprends bien à quoi il sert, les avantages que ses utilisatrices y voient, mais je trouve ça « too much »… Après je respecte totalement qu’on ait envie de le pratiquer, chacun ses raisons, si c’est pour le fun et tout ça, mais j’ai peur que cette mode finisse par complexer les gens, et qu’ils finissent par voir des défauts partout aux proportions de leur visage…
    Ta soeur par exemple est déjà très jolie sans ce contouring, et pour le peu qu’il change… je ne vois pas trop l’utilité appart renforcer l’engouement autour du phénomène et en revenir à ce que je disais sur le fait de faire complexer les gens. C’est un peu comme la mode du corps parfait selon moi… Enfin voilà!
    Après sur le point de vue technique tu l’as très bien réalisé et il ne fait pas vulgaire 🙂
    J’espère ne pas trop contrarier avec mon avis, haha ! Bonne journée.

    • Reply Pauline 30 janvier 2016 at 02:29

      Ca ne me contrarie pas bien au contraire (et c’est sincère !). J’aime bien que les gens disent ce qu’ils pensent vraiment. Et puis heureusement qu’on ne pense pas toutes la même chose. Et enfin, ça servirait à quoi d’être blogueuse si on ne pouvait pas s’exprimer ? 😉
      Et, pour être honnête moi aussi, je comprends tout à fait ton avis ! Ca m’énerve moi aussi de chercher la perfection physique à tout prix et surtout qu’on nous impose cette vision là.
      C’est vrai qu’avec le contouring en voulant modifier (un peu) les traits du visage, c’est un peu comme si on voulait copier les stéréotypes de beauté. Enfin, c’est ce que ça pourrait laisser penser. Et peut-être que certaines personnes le font dans ce but et elles font bien ce qu’elles veulent mais, en tout cas, ce n’est pas du tout mon but à moi.
      J’adore le maquillage et pour moi c’est vraiment un jeu et un plaisir. Comme il y en a qui aime bien se donner un autre look avec des coiffures par exemple. Mais comme je suis nulle en coiffure, malheureusement, j’utilise le maquillage ! hahaha
      Je sais bien qu’en utilisant la technique du contouring je ne change pas réellement mon visage et heureusement ! Je joue juste avec des produits le temps de quelques heures. Et puis, si je ne me passe jamais de mon bronzer (je suis très blanche de peau et refuse de prendre des teintes de fond de teint plus foncées même si je dois subir les commentaires du genre « tu prends jamais le soleil ?), le contouring reste occasionnel. Je ne vais jamais en cours en ayant fait mon contouring ! Déjà, j’aurais jamais le temps !! 😉
      Et puis, pour terminer, je comprends encore une fois qu’on puisse penser qu’on utilise le maquillage pour cacher ses défauts que finalement on voit encore plus une fois démaquillée. Mais étrangement (ou pas, je ne sais pas), dans mon cas ça a été l’inverse. C’est quand je me suis lâchée davantage niveau maquillage que j’ai vraiment appris à m’accepter sans maquillage 🙂 D’ailleurs je ferai peut-être un article là dessus un de ces jours…
      En tout cas, merci pour ton commentaire ! 🙂

  • Reply douceuefleurie 29 janvier 2016 at 09:37

    J’aime beaucoup ton article, il est très bien expliqué ! J’utilise cette technique depuis longtemps et je suis incapable de m’en passer! 🙂
    Ps : ta soeur est très jolie

    • Reply Pauline 30 janvier 2016 at 02:11

      Merci beaucoup ! 🙂 Et merci pour ma soeur 🙂
      C’est vrai que c’est une technique qui peut faire peur, surtout en France où on est plutôt branché « less is more » mais bien maitrisé, le contouring est très joli !

  • Reply Garlic and Grenadine 29 janvier 2016 at 07:14

    Génial ton article. C’est très détaillé et très facile à comprendre. Je pense qu’il intéressera pas mal de filles. C’est toujours un peu compliqué de trouvé les bons produits. Le résultat est vraiment joli en plus, sur ta soeur. Elle est toute belle. Bises

    • Reply Pauline 30 janvier 2016 at 02:09

      Ohhh merciiiii ! Ca me fait hyper plaisir ! J’ai mis tellement de temps à le préparer ! Déjà on a super galéré pour les photos car il y avait rien à faire, on arrivait pas à avoir une lumière potable ! On en a pris tellement que ça m’a pris des heures pour savoir lesquelles sélectionner… Et puis j’ai réécrit l’article 2 fois, j’avais peur de ne pas être assez claire… Alors si tu me dis que c’est facile à comprendre, tant mieux !! 😀
      Et merci pour ma soeur, en plus d’être super jolie, c’est un amour ! 🙂

  • Reply Esthelle 29 janvier 2016 at 06:34

    Bonjour.
    Rassure ta soeur : elle est très belle même avec tous les produits non étalés. C’est un super modèle comme j’en voudrais un.
    Je suis adepte du contouring mais je le fais beaucoup plus léger, tous les jours.
    Je n’utilise que des poudres, parfois le bronzer liquide Benefit (Hoola je crois). Je suis fan de mes poudres TOO FACED.
    Enfin tout cela pour dire, que je partage ton avis sur le fait que le contouring est à la portée de toutes : il suffit de s’entraîner pour adapter à son visage et à son âge…
    Bonne journée!

    • Reply Pauline 30 janvier 2016 at 02:06

      Exact ! Il suffit de s’entrainer ! 🙂
      Honte à moi, je n’ai jamais essayé les poudres Too Faced (d’ailleurs de cette marque je n’ai essayé que la base de fard à paupières que je n’aime pas trop donc j’ai hâte de tester autre chose !)
      Si tu passes en Normandie ou dans le Nord, je te prête ma soeur pour servir de modèle, je suis sûre qu’elle sera d’accord Haha
      Des bisous 🙂

    Commenter