Maquillage, Revues, Soins

Blotterazzi de Beauty Blender : les lingettes matifiantes 2.0 ?

21 novembre 2016

blotterazzi-beauty-blender

Si vous avez la peau mixte ou grasse ou peut-être même « normale », vous connaissez sans aucun doute le problème de la peau qui graisse au cours de la journée. La sensation n’est pas très agréable mais surtout, ce n’est pas hyper glamour… L’histoire de la peau qui graisse ou comment ruiner le teint frais que vous aviez créé en vous maquillant. Comme solution, certain(e)s choisissent de faire une retouche makeup en appliquant de la poudre au cours de la journée. Même si ça marche assez bien, j’avoue que je n’opte jamais pour la retouche poudre. Le principe d’appliquer de la poudre sur du « gras » me dégoûte un peu et même si ça enlève les brillances, c’est surtout rajouter une couche et plomber le teint encore plus. Du coup, depuis plusieurs années, j’utilise des lingettes matifiantes et j’adore ça. Ca redonne un coup de frais au teint en 20 secondes, on a l’impression que l’on vient de se maquiller. En plus, pas besoin d’emporter sa poudre et son pinceau ou sa houppette, les petites lingettes suffisent.

Quand j’ai vu que Beauty Blender avait repris ce principe en créant non pas des lingettes matifiantes mais des éponges matifiantes, les Blotterazzi, j’ai eu plus qu’envie de tester. Par chance, Solea Professionnel m’a contactée quelques jours après et m’a donné l’opportunité de tester.

Les éponges matifiantes Blotterazzi

feuille-blotterazzi-beauty-blender

zoom-blotterazzi-beauty-blender

Je pense que même si je ne vous avais pas dit que les Blotterazzi étaient signés Beauty Blender, vous auriez pu le deviner très facilement. On retrouve bien évidemment cette couleur rose caractéristique du Beauty Blender, mais aussi la forme d’oeuf/goutte (sauf que cette fois-ci, c’est plat !) et également la même texture, le même « matériau » de fabrication. Ils sont donc tout aussi doux et agréables à utiliser.

Sur le visage, ils s’utilisent comme une lingette matifiante classique. On presse légèrement le Blotterazzi sur la zone à matifier et, bien sûr on utilise cette petite éponge sèche. Parce que oui, ces éponges sont lavables et réutilisables. Elles sont d’ailleurs vendues par 2 pour que vous puissiez toujours vous servir de l’une quand l’autre sèche. Comme le Beauty Blender classique, vous pouvez les laver avec du savon pour les mains ou les savons formulés par la marque.

Le packaging

matifiant-blotterazzi-beauty-blender

beauty-blender-blotterazzi-boitier

Avec le packaging, on voit que le produit a été très sérieusement étudié. Pour moi, la petite boite blanche en forme de goutte est parfaite. Elle est jolie, légère mais solide ce qui la rend facile à transporter. Quand on l’ouvre, on tombe sur un miroir quand même assez grand. En tout cas, suffisamment grand pour être utile. Vous pouvez donc utiliser les Blotterazzi n’importe où, même s’il n’y a pas de miroir et ça c’est très pratique. Entre les deux éponges, on retrouve une petite feuille en plastique. Il est précisé qu’il faut le garder pour que l’éponge propre et la sale ne soient pas en contact mais je préfère tout simplement placer dans le boitier uniquement l’éponge dont je me sers et laisser la propre chez moi.

Au dos du boitier, il y a un système d’aération pour que les éponges puissent respirer tout en étant protégées.

Finalement, j’en pense quoi ?

beauty-blender-blotterazzi

Globalement, c’est une chouette découverte. J’adore le concept et l’idée nouvelle, le packaging est très bien pensé, les Blotterazzi sont doux, agréables à utiliser et non agressifs pour la peau. J’aime aussi le fait que ces éponges soient réutilisables et non jetables car avec les lingettes traditionnelles, j’ai vite fait d’en avoir plusieurs qui traînent dans mon sac quand je n’ai pas de poubelle à disposition.

Dans les choses qui me plaisent moins, il y a un petit point qui concerne l’hygiène. Même si tout est pensé pour que le produit soit le plus hygiénique possible, je ne suis pas convaincue à 100%. Si jamais vous ne pouvez pas vous laver les mains au moment d’utiliser le Blotterazzi, vous ne pouvez l’utiliser qu’une seule fois avant de le laver car vous mettez tous les microbes et bactéries de vos mains sur l’éponge, que vous rangez dans son boitier. Dans tous les cas, je lave donc à chaque fois l’éponge + le boitier car je ne vais pas mettre mon éponge propre dans un boitier qui ne l’est pas .

Enfin, concernant l’efficacité, j’ai envie de dire que ça peut plaire comme ne pas plaire. Sur moi, en tout cas, c’est moins efficace que les lingettes matifiantes classiques dans le sens où les Blotterazzi n’enlèvent pas le sébum aussi rapidement et surtout, pas totalement. Ce qui est bien avec les lingettes classiques c’est que vous tamponnez une seule fois la zone grasse et tout le sébum est parti comme par magie. Ce qu’il y a de moins bien c’est que parfois l’effet n’est pas naturel tellement la peau est matifiée et ce n’est pas toujours hyper joli. Beaucoup préfèrent ce petit glow naturel que l’on perd avec la lingette (même s’il revient un petit peu après). Avec les Blotterazzi, l’effet est au contraire beaucoup plus naturel. Ils enlèvent l’excès de sébum mais pas toute la brillance.

Je dirais donc que les personnes qui ont la peau très grasse et qui préfèrent une peau totalement mate vont préférer les lingettes matifiantes classiques. Si, au contraire, votre peau a tendance à graisser un peu et que vous voulez vous débarrasser de l’excès de sébum tout en conservant un petit glow alors il y a des chances pour que vous préfèreriez les Blotterazzi. Dans mon cas, ça dépend de mes envies !

Et vous, ça vous tente les Blotterazzi ? Vous utilisez quoi pour garder un teint frais toute la journée ?

Blotterazzi à retrouver sur le site de Sephora pour 16,90€ ou sur BeautyBlender.fr pour 19€

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply Esthelle 22 novembre 2016 at 06:17

    Bonjour.
    j’en ai reçu un dans une My Pocket Box, et je l’adore. Je l’utilise après le sport, histoire de reprendre une allure humaine. Mais tu as raison ; le côté hygiénique du bidule n’est pas top.
    Bonne journée!

    • Reply Pauline 30 novembre 2016 at 01:38

      Oui, c’est ça, c’est pas top côté hygiène… Du coup, il y a plutôt intérêt à les laver très régulièrement ! 🙂 Mais ça reste une chouette invention ! 🙂

  • Reply Simone Van Aalten 21 novembre 2016 at 21:43

    Hellow ~
    Cette découverte m’intéresse beaucoup, car en ce moment, j’ai cette impression que ma peau grasse dans l’après-midi et ça m’ennuie. En revanche, j’ai toujours eu peur que les lingettes enlèvent la crème teintée que j’ai sur le visage et donc, être obligée d’en remettre. C’est pour ça que j’ai toujours hésité d’en acheter.
    Merci beaucoup pour cet article, avec de très belles photos !
    A très vite, bisous.

    • Reply Pauline 22 novembre 2016 at 01:39

      Oh non pas de risque ! Les lingettes matifiantes comme les Blotterazzi laissent le maquillage parfaitement à sa place ! 🙂
      C’est un vrai coup de frais pour le maquillage ! 🙂

    Commenter